Une graine de folie

DUT SRC, IUT de Laval, promotion 2009/2011, moi de juin … Débarquement dans les classes du département SRC, suite à deux mois de labeur en entreprise. L’objectif de cette nouvelle bataille étant de réaliser en 3 semaines un projet par équipe qui signerait la fin du DUT.

A six personnes, nous nous sommes attelés à la réalisation d’un jeu vidéo (seulement le premier niveau) : Seed’s Forest, l’histoire d’une graine tombant d’un arbre et essayant de grandir dans un monde remplis de danger.

Bravant moi même le danger au front en tant que développeur AS3* avec deux camarades, les lignes de codes pleuvaient afin d’animer cette petite graine et les dangers qui l’attendaient. Notre combat consistait également à  donner vie aux ressources visuelles et auditives qui étaient préparées par les autres membres de l’équipe. Ceci afin de dresser le théâtre du destin de cette graine qui serait livrée aux mains des joueurs. Le beau temps nous accompagnait, et la bonne humeur en renfort nous à permis de venir à bout de notre projet. Fiers du travail réalisé et heureux d’avoir remplis nos objectifs, ce sentiment s’est accru au fil des retours positifs que nous recevions.

Pour finir, cette expérience étant pour nous un succès, nous nous sommes dit que nous nous retrouverions plus tard avec d’avantages de ressources afin de réaliser la suite de ce premier niveau et ainsi venir à bout de notre œuvre.

*AS3 : ActionScript 3, langage de programmation dans lequel était développé le jeux vidéo.

Publicités
Cet article a été publié dans Exercice 06. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Une graine de folie

  1. rpeirano dit :

    Super sympa comme idée. Cela mériterait d’ailleurs d’expliquer comment elle est venue. On imagine volontiers une soirée ou une grosse déconne qui petit à petit devient réalité. C’est toujours intéressant de montrer le creuset dans lequel une idée fermente. C’est le coeur même de tout apprentissage et de toute création

  2. rpeirano dit :

    Attention à l’humour à bien le doser. Ici je n’ai rien à dire puisque l’idée de départ s’accomode bien du traitement que vous faites. Cependant attention, cela peut être mal pris.

  3. rpeirano dit :

    Vous auriez pu également plus travailler le travail en équipe sur deux niveaux :
    – le mode coopératif et les rapports entre les différents membres de l’équipe projet
    – le mode collaboratif et le travail sur la fermentation de l’idée (ça j’en ai parlé) et aussi sur le travail entre les codeurs

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s